Get Adobe Flash player

Le Rite Français

Le Rite Français

 

rite fr 1

Le Rite Français tire ses origines de l’introduction de la Franc-maçonnerie en France vers 1720, à la faveur de l’immigration britannique due à des raisons politiques et religieuses.

Il repose sur les textes fondamentaux des Loges insulaires, notamment anglaises et écossaises, datant du XVIIème siècle et prend en compte les apports de son développement en France au cours du XVIIIème siècle jusqu’aux textes régulateurs (Régulateur du Maçon imprimé en 1801 et Régulateur des Chevaliers Maçons, pour les hauts grades, nés de la codification des rituels au sein du Grand Orient de France à la fin du XVIIIème siècle). Né en 1783, le rite Français qui sera codifié est dit Moderne du fait de ses origines en lien avec la Grande Loge anglaise des Modernes.

Les appellations de « Rite Français » et de « Rite Moderne » sont tardives et n’apparaissent pas avant la fin du XVIIIème siècle. Ses fondements et ses rituels sont proches de ceux du Rite Français dit « Traditionnel » fixé au XXème siècle : issus des mêmes sources ils procèdent du même esprit.

Fidèle à la conception originelle de la Franc-maçonnerie spéculative qui l’anime et aux fonds primordiaux des rituels pratiqués en France, c’est le Grand Chapitre des Souverains Princes de Rose-Croix du Rite Français qui gère le Régime Français.

La structure rituelle se compose :

  • des Loges symboliques dites de Saint Jean, qui travaillent aux trois premiers grades ou degrés d’Apprenti, Compagnon et Maître.
  • de Souverains Chapitres qui travaillent au corpus des grades de sagesse (ordres I à IV). Principalement : Maître Élu, Maître Écossais, Chevalier d’Orient, Souverain Prince de Rose+Croix.
  • d’un ordre ultime (Ve) hors de l’échelle des sept degrés.

 Rit Fr 3Rit fr 2