Get Adobe Flash player

Le R.E.R

Le Rite Écossais Rectifié

 

rer

 

Le Rite Écossais Rectifié dans sa forme actuelle, naquit à Lyon en 1778, où il a été fixé au « Convent National des Gaules ».

Il repose sur la continuité de la Franc-maçonnerie française du XVIIIème siècle, il provient de ce que l’on qualifie la « Maçonnerie des Modernes », par différence à la « Maçonnerie des Anciens » regroupant celle-ci, le Rite Écossais Ancien et Accepté et le Rite Anglais style émulation.

D’autres composantes s’adjoindront, avec une doctrine ayant pour référence les enseignements de Martinez de Pasqually ainsi que l’influence de Louis-Claude de Saint Martin qui sont avec Jean-Baptiste Willermoz considérés comme les « Pères Spirituels » du Rite. Ces multiples composantes et son ésotérisme chrétien, le font apparaître comme difficile d’approche.

Le R.E.R., l’un des plus anciens rites maçonniques, forme un système complet et constitue ainsi une réelle progression dans le parcours initiatique. Construit sous la forme d’un Régime maçonnique, le système est complété par une dimension chevaleresque, qui prend place dans son Ordre Intérieur inspiré par l’ancienne chevalerie médiévale dans les Ordres militaires et religieux.

La notion de régime correspond à l’Ordre dans son organisation structurelle qui s’articule sur des rites échelonnés qui concernent la pratique rituelle proprement dite. L’ensemble sera définitivement approuvé et ses rituels formalisés au Convent de Wilhelmsbad en 1782, soit quatre ans après sa naissance. Peu et bien souvent mal connu, il connaît depuis un demi-siècle un intérêt croissant.

A notre époque, dans la pratique les trois premiers grades « bleus » sont sous la dépendance des Grandes Loges, tandis que le quatrième grade « vert » dépend des grands Prieurés nationaux et indépendants de l’Ordre des Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte.

Cette division administrative n’empêche cependant pas qu’il y ait continuité de contenu du premier au quatrième grade pour la simple raison que leurs rituels furent écrits par un seul homme, J-B. Willermoz, de 1778 à 1809. De là vient le caractère spécifique au rectifié, que chaque degré complète le degré précédent et annonce le suivant dans une parfaite cohérence de l’ensemble.

Loges symboliques :

  • 1er grade : Apprenti
  • 2e grade :  Compagnon
  • 3e grade :  Maître
  • 4e grade :  Maître Écossais de Saint André.

 Ordre Intérieur :

  • Écuyer Novice
  • Chevalier Bienfaisant de la Citée Sainte.

 Classe Secrète (Profession) :

  • Profès
  • Grand Profès

Parmi les principes qu’il prône et que l’on retrouve dans l’ensemble de la Franc-maçonnerie traditionnelle, la Bienfaisance est essentiellement affirmée.

 

rer 2