Get Adobe Flash player

Le secret maçonnique

index.phpSi la Franc-Maçonnerie est un ordre initiatique ésotérique, c’est qu’elle se situe, par essence et par vocation, dans le domaine ésotérique. Ce qui est ésotérique, du grec éso, au-dedans, se rapporte à des Connaissances qui par nature ne sont pas et ne doivent pas être à la portée de tous. Ce sont des Connaissances réservées à certains élus, au sens de personnes choisies par ceux qui sont dedans, parce qu’ils en ont été jugés dignes. Ésotérique s’oppose ainsi à exotérique, du grec exo, au-dehors, qui se rapporte à des Connaissances qui par nature sont et doivent être à la portée de tous, sans distinction, sans élection, sans examen. Les voies de la Connaissance, de la recherche de la Vérité, sont structurées hiérarchiquement de haut en bas : tout en bas, se trouve le domaine du chaos, de l’ignorance, de la materia prima, puis le domaine exotérique des Connaissances accessibles à tous, ensuite le domaine ésotérique que l’on divise souvent en deux parties, les petits mystères et les grands mystères.

Le secret maçonnique réside dans le concept philosophique d’illumination intérieure, dont le processus commence par l’Initiation. Le secret maçonnique impose un tel silence que les Francs-Maçons ne relèvent même pas les inexactitudes, voire les calomnies propagées sur eux, écrit Jean-Pierre Bayard.

C’est grâce à ce secret et à cette attitude que de nombreux auteurs purent écrire les pires élucubrations sur notre Ordre. C’est aussi à cause du secret que d’aucuns ont vu dans la Maçonnerie une société secrète qui commettrait les mêmes méfaits que les sociétés secrètes profanes à visées politiques. Le mystère qui entoura le secret maçonnique au cours des siècles suscita des commentaires d’autant plus nombreux et d’autant plus virulents qu’un des serments prononcé en Loge dit que l’initié ne révélera pas le secret sous peine d’avoir la gorge coupée. Cet excès tout symbolique fut souvent pris à la lettre. Il est vrai que, détaché de son contexte et de la circonstance où il est prononcé, ce serment permettait, naguère, toutes les suppositions.

Dans un rituel des hauts grades, nous trouvons cette question: Serait-ce un mal qu’un homme en état de nous comprendre surprenne notre secret? La réponse est: Ce serait un grand bien, car il ferait un Frère de plus. L’humour n’a jamais hésité à pénétrer dans les sociétés les plus ambitieuses.

Traductions

Connexion

You are not logged in.