Get Adobe Flash player

http://lune-et-soleil.com/image_produit/1538_big.gif« Si je devais définir la Grande Loge Unie de France, je dirai simplement qu’il s’agit d’une   allégeance spirituelle et fraternelle , d’inspiration traditionnelle au service de l’humanité . »  

Créée à Paris (Saint-Germain-en-Laye) le 4 septembre 1994 par des francs-maçons, tous membres du Grand Orient de France, dont plusieurs hauts dignitaires du « Grand collège des rites », la Grande Loge Unie de France est l’obédience maçonnique à l’origine de la théorisation et de la proclamation officielle de la voie dite d’inspiration traditionnelle qui se trouve au centre de l’échiquier maçonnique d’aujourd’hui. Elle incarne la voie du juste milieu entre la branche « libérale » (Grand Orient de France) et « régulière » (Grande Loge Unie d’Angleterre) de la franc-maçonnerie universelle. Aussi, l’histoire de la Grande Loge Unie de France se confond avec celle de l’émergence spirituelle et de la pratique initiatique de cette voie spéculative qui fait d’elle une puissance maçonnique symbolique, régulière, souveraine et profondément traditionnelle pour un service désintéressé en faveur de l’émancipation des peuples et des sociétés modernes. Obédience dynamique et progressive, la Grande Loge Unie de France est  parfaitement au rendez-vous des grands enjeux du monde contemporain sans jamais pour autant s’immiscer d’une manière ou d’une autre dans les questions d’ordre politique ou religieux.

La Grande Loge Unie de France est présente en différents lieux de France, dans les collectivités d’Outre-mer, en Espagne, en Afrique, sur le continent américain et dans la Caraïbe. Depuis cette date, elle a accueilli un ensemble de rites se référant à la « Tradition maçonnique originelle » héritée des us & coutumes de la franc-maçonnerie spéculative anglo-saxonne du 18ème siècle à laquelle elle se réfère fièrement en termes de valeurs et d’usages. Ce rattachement aux valeurs et aux usages spéculatifs britanniques confère à la Grande Loge Unie de France une originalité dans le déroulement des rituels et autres cérémonies maçonniques par la solennité et la rigueur protocolaire dont font preuve les francs-maçons officiant dans ses loges.

En 1997, l’obédience ouvre ses portes aux loges mixtes et accorde le droit d’initiation aux femmes. Cependant, elle laisse à ses loges le choix de les recevoir comme franc-maçonne et de les admettre en visite y compris au sein du Rite Ecossais Rectifié. En 2015, sans renonciation à la forme exclusivement masculine du Rite Ecossais Rectifié administrée par son Grand Prieuré Traditionnel, la Grande Loge Unie de France  a accueilli en son sein un Grand Prieuré Mixte de France et des Pays Associés qui rend possible la pratique du Rite Ecossais Rectifié en loge mixte.

Les principes selon lesquels cette création a eut lieu sont toujours ceux qui animent les hommes et les femmes qui se réunissent aujourd’hui dans les loges maçonniques de la Grande Loge Unie de France. Quelles que soient leurs convictions personnelles au regard de la société, libres d’une réflexion dépouillée de tout dogme, la franc-maçonnerie leur offre les bases intellectuelles nécessaires à la formation d’un jugement plus éclairé sur les sujets étudiés dans ses loges comme sur ceux qu’ils rencontrent au dehors:

– La recherche de la Vérité par la juste compréhension des idées et l’acceptation de leur partage dans la différence sont à la base d’un travail personnel qui favorise l’élévation des esprits dans le cadre d’un échange courtois propre au sentiment de fraternité.

– Acquérir cette liberté intérieure c’est aussi éveiller sa conscience et acquérir le sens de la responsabilité. La quête du franc-maçon soucieux de bâtir sa vie sur les bases de la dignité humaine s’inscrit alors dans le processus d’une initiation individuelle répondant au principe socratique du « Connais-toi toi-même et … »

CONGRES ANNUEL  /DAKAR 2015compas

Thème : « Mémoire de la traite négrière, de l’esclavage, de la colonisation et de leurs abolitions et renonciations » –  (Dakar, Sénégal) : 30 octobre au 2 novembre 2015  (Tenue de Grande Loge, séminaires, conférences publiques,…). Pour tous renseignements et inscriptions:

contact@gluf.org  (profanes) / grandechancellerie@gluf.org (obédiences nationales et internationales)

Des milliers d’hommes et de femmes célèbres ont été membres au cours des années et des siècles de la Franc-Maçonnerie. Parmi lesquels on peut citer : Mozart, Beethoven, Montesquieu, Voltaire, La Fayette, Joséphine de Beauharnais, Benjamin Franklin, Félix Eboué, Victor Schoelcher, Toussaint Louverture, Joséphine Baker, Louis Armstrong, Maria Desraimes, Louise Michel,… 

toussaint_louverture

Toussaint Louverture, à l’origine Toussaint de Breda, né vers 1743 près du Cap-Français (Haïti), mort en captivité le 7 avril 1803 à La Cluse-et-Mijoux (Doubs), est un franc-maçon et homme politique français des Antilles d’origine afro-caribéenne. Descendant d’esclaves noirs, il joue un rôle historique de premier plan en tant que chef de la Révolution haïtienne (1791-1802) et devient une des grandes figures des mouvements anticolonialiste, abolitionniste et d’émancipation des Noirs. « En me renversant, on n’a abattu à Saint-Domingue que le tronc de l’arbre de la liberté, mais il repoussera car ses racines sont profondes et nombreuses ». Ces mots sont ceux qu’ont prononcés notre frère Toussaint Louverture le 7 juin 1802, à l’instant de monter sur le navire Le Héros qui le déporte en France avec sa famille.

image

Lien vers la page GLUF

Connexion

You are not logged in.